Comment et pourquoi faire un bilan de compétences dans l’Éducation nationale

Après toutes ces années à enseigner, vous ne savez plus trop où vous en êtes ? Vous êtes tiraillé entre la passion que vous avez pour cette profession et la colère qu’elle vous fait parfois ressentir ? Vous vous demandez si vous avez encore votre place dans ce système ? C’est précisément à ce moment qu’un bilan de compétences peut vous aider. Il intervient comme une boussole et vous aide à mieux vous comprendre et à faire le point sur ce que vous voulez, et ce dont vous avez besoin dans le cadre professionnel. Mais comment s’y prendre quand on est prof dans le public ? Dans cet article, nous vous en disons plus sur le bilan de compétences dans l’Éducation nationale : pourquoi, quand et comment le faire.

Pourquoi faire un bilan de compétences quand on est prof ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir envie de changer de métier ou de quitter l’enseignement pour faire un bilan de compétences. C’est un dispositif utile à toute personne qui souhaite réfléchir à son parcours, valoriser ses compétences et, potentiellement, redéfinir ses aspirations professionnelles. Ce processus peut ainsi révéler des compétences méconnues ou sous-estimées, pouvant être mises à profit dans votre quotidien de professeur.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour faire un bilan de compétences dans l’Éducation nationale. Chaque parcours et envies sont différents et l’accompagnement respecte cette individualité. À l’issue du bilan, les personnes évoluent à leur rythme, selon leurs besoins. Certaines pourront être prêtes à engager des changements immédiatement après leur bilan, tandis que d’autres prendront peut-être des années pour mûrir leur projet.  

Le bilan de compétences est avant tout un outil pour apprendre à mieux se connaître. Dans certains cas, il permet aussi de retrouver confiance en soi et en ses capacités. Après des années dans l’enseignement vous vous dites peut-être que vous ne savez faire que ça, or c’est faux ! Vous avez de nombreuses compétences et un potentiel qui, peut-être, n’attend que d’être révélé.

Quelles solutions pour faire un bilan de compétences dans l’Éducation nationale ?

Solliciter son administration et le CPF

L’utilisation du Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer un bilan de compétences dans l’Éducation nationale peut être un vrai parcours du combattant.

Premièrement, l’accès au CPF dans la fonction publique est souvent complexe en raison des procédures administratives, qui peuvent être particulièrement lourdes et longues. Par conséquent, nous vous recommandons d’amorcer les démarches bien en amont du moment où vous envisagez réellement de faire votre bilan de compétences. 

De plus, vous devrez solliciter l’approbation de votre administration pour utiliser votre CPF. Même si les fonctionnaires ne sont pas concernés par le reste à charge obligatoire entrée en vigueur le 2 mai 2024, les taux d’acceptation sont souvent faibles. Votre hiérarchie peut exercer un droit de regard sur le montant du CPF débloqué, ce qui peut limiter vos options

En bref, faire financer son bilan de compétences dans l’Éducation nationale via le CPF n’est pas impossible, mais il faut reconnaître que ce n’est pas la voie la plus simple.

Autofinancer son bilan de compétences

Face aux lourdeurs administratives, de nombreux enseignants optent pour l’autofinancement de leur bilan de compétences. Cette démarche nécessite un investissement financier personnel mais offre plusieurs avantages non négligeables.

Le premier bénéfice, c’est la confidentialité. Quand vous financez vous-même votre bilan de compétences, vous n’avez pas l’obligation d’en informer votre employeur ni de demander son autorisation. La seule condition pour cela est d’effectuer le bilan en dehors de vos horaires de travail

Le second bénéfice est la flexibilité. Sans la contrainte de passer par l’administration ou d’utiliser des fonds spécifiques, vous êtes libre de choisir le prestataire qui vous correspond le mieux. Cette liberté de choix est un vrai plus si vous cherchez une approche plus personnalisée. De plus, vous pouvez (avec une bonne organisation et de la discipline), faire votre bilan sans arrêter votre activité. Pour vous faciliter la vie, vous pouvez trouver un prestataire disponible après les heures de classe et le samedi.

Comment se passe un bilan de compétences
avec ASENSILE ?

ASENSILE est un collectif dédié à l’épanouissement professionnel. Nous regroupons une quarantaine de consultantes et consultants disposés à vous accompagner dans votre démarche de bilan de compétences. Nous avons conçu un parcours divisé en plusieurs étapes pour assurer un suivi complet et personnalisé.

Premier rendez-vous gratuit

La démarche commence par un premier rendez-vous totalement gratuit avec un coach ASENSILE. Cette rencontre initiale vous permet de découvrir en détail le bilan de compétences et de déterminer si c’est le bon moment pour vous engager dans ce processus. Ce premier contact est également l’occasion de clarifier vos attentes et de vérifier la compatibilité entre vos besoins et l’approche que nous proposons.

Envoi du devis et planification des séances

Suite à cette rencontre, si vous décidez de poursuivre avec nous, un devis détaillé vous sera envoyé. Une fois ce devis approuvé et signé, la planification des séances en face à face avec votre coach peut démarrer.

Bilan de compétences en 8 étapes

Le cœur du bilan de compétences chez ASENSILE se déploie en huit étapes structurées. Elles sont conçues pour vous guider progressivement à travers l’analyse de votre parcours, l’identification de vos compétences, mais aussi les enquêtes métier pour confirmer, ou non, vos hypothèses. L’étape finale est la définition d’un plan d’action concret en faveur d’un projet professionnel réaliste et réalisable adapté à vos envies.

Séance de suivi à 6 mois

Une fois le bilan terminé, une séance de suivi est prévue environ six mois plus tard. Elle permet de revenir sur les actions effectuées depuis la fin du bilan, d’ajuster les objectifs si nécessaire, et de consolider votre avancement vers la réalisation de votre projet professionnel.

Faire un bilan de compétences dans l’Éducation nationale est une chose compliquée, tant les démarches administratives sont lourdes et longues. Pourtant, c’est un dispositif qui ne manque pas de bienfaits et qui permet d’avoir un nouveau regard sur sa carrière et ses capacités. Il permet d’envisager des projets totalement différents ou bien de trouver une autre manière d’enseigner et de transmettre, tout en étant en accord avec ses valeurs. 

Pour en savoir plus sur notre approche, contactez-nous dès aujourd’hui !