Nos conseils pour changer de métier à 40 ans en étant zen

La quarantaine pointe le bout de son nez. Ou peut-être que vous l’avez déjà entamée. Avec quelques années de carrière derrière vous, vous êtes tiraillé par plusieurs sentiments. Vous avez envie de renouveau, de (re)donner du sens à votre vie professionnelle, de trouver un meilleur équilibre. Mais vous appréciez aussi la stabilité de votre situation qui vous permet de subvenir aux besoins de votre foyer. Vous vous trouvez à un carrefour dans votre parcours professionnel. 

Et si vous saisissiez cette opportunité pour redéfinir vos aspirations et explorer de nouveaux chemins ? Profitez de votre quarantaine pour donner une nouvelle impulsion à votre carrière. Pour changer de métier à 40 ans et entreprendre cette transition avec confiance et sérénité, ASENSILE vous donne 6 conseils indispensables.

Etape-1

Prendre du recul sur sa carrière

Cette première étape est incontournable à tout changement de vie professionnelle, que ce soit à 30, 40 ou 50 ans. Faire le point sur son parcours permet de déceler avec justesse les forces et compétences acquises au fil des années. Analyser vos motivations et vos valeurs vous aidera à définir les aspects qui comptent le plus pour vous dans le travail. Évaluer vos intérêts et passions permettra de repérer de nouvelles opportunités professionnelles. 

Acquérir cette solide base de connaissance sur vous-même est un excellent point de départ pour une réorientation professionnelle. C’est d’ailleurs à cela que sert le bilan de compétences. Cet accompagnement vous aide à réaliser activement cette prise de conscience pour gagner en clarté sur vos envies professionnelles. Être entouré lors de cette étape est précieux quand on ne sait pas comment envisager sa reconversion.

Etape-2

Faire des recherches approfondies

Si vous souhaitez que chaque étape de votre changement de carrière soit fluide, vous devez bien le préparer en amont. Des recherches détaillées sur votre futur métier et sur les formations ou compétences nécessaires vous seront essentielles pour prendre des décisions éclairées.  Plongez-vous avec intérêt dans le domaine d’activité qui vous intéresse et explorez ses différentes facettes. Vous pouvez (même, devez !) aller à la rencontre de professionnels du secteur. À l’aide de votre questionnaire d’enquête métier, vous pourrez en apprendre plus sur le métier, les entreprises, leurs valeurs. Tout ce savoir vous aidera à évaluer si l’environnement et les conditions de travail sont en adéquation avec vos motivations et envies.
Etape-3

Renforcer son employabilité

Changer de métier à 40 ans demande de s’investir. Que ce soit en temps ou en argent, il est important d’évaluer ce que votre projet va vous coûter. La durée moyenne d’une reconversion est de 6 à 12 mois, vous devez donc savoir au préalable combien de temps vous êtes prêts à consacrer à votre réorientation. Si vous disposez d’un an par exemple, vous devrez prioriser les domaines qui valorisent vos compétences innées et acquises. Une formation courte pourra venir compléter votre savoir-faire. Vos chances de trouver un emploi rapidement augmenteront si vous choisissez un métier qui recrute Avoir un projet de reconversion réaliste avec une feuille de route claire réduit considérablement le stress. Vous pourrez alors entreprendre ce changement avec confiance en sachant que vos objectifs sont alignés avec la réalité du marché et vos capacités.
Etape-4

Entretenir son réseau

Lorsque vous vous faites une reconversion à 40 ans, votre réseau professionnel peut jouer un rôle important. Votre mission, selon vos objectifs, sera alors d’entretenir vos relations existantes ou d’établir de nouvelles connexions dans un domaine ciblé. 

Informer votre réseau proche de votre intention de changer de carrière peut s’avérer être utile. En effet, parmi vos connaissances se trouvent peut-être des potentiels recruteurs, des futurs collègues ou clients. Dans le cas où vous changeriez complètement de voie, vous devrez, assez tôt dans votre parcours de reconversion, aller à la rencontre de personnes dans votre futur secteur professionnel. Événements professionnels, salons, conférences ou ateliers, réseaux sociaux : toutes les occasions sont bonnes pour multiplier les contacts.

Entretenir un réseau solide est un investissement précieux qui peut faciliter votre chemin vers le succès dans votre nouveau domaine professionnel.

Etape-5

Gagner en flexibilité

Changer de métier à 40 ans, c’est forcément un bouleversement. Cette transformation peut impliquer des défis imprévus mais votre souplesse vous permettra de les surmonter plus aisément.

Si vous devez vous former, vous devez être disposé à retourner sur les bancs de l’école, à travailler vos cours sur votre temps libre, à réaliser des stages. En retrouvant le milieu professionnel, vous obtiendrez certainement un poste avec un salaire inférieur à celui que vous aviez auparavant. Cette expérience sera cependant précieuse pour acquérir et développer de nouvelles compétences.

Gagner en flexibilité vous permet de saisir les opportunités qui se présentent, même si elles diffèrent de vos attentes initiales. Cette approche favorise une réorientation plus facile et vous aide à avancer avec confiance dans votre nouvelle trajectoire professionnelle.

Etape-6

Rester persévérant

Changer de métier à 40 ans, c’est forcément un bouleversement. Cette transformation peut impliquer des défis imprévus mais votre souplesse vous permettra de les surmonter plus aisément.

Si vous devez vous former, vous devez être disposé à retourner sur les bancs de l’école, à travailler vos cours sur votre temps libre, à réaliser des stages. En retrouvant le milieu professionnel, vous obtiendrez certainement un poste avec un salaire inférieur à celui que vous aviez auparavant. Cette expérience sera cependant précieuse pour acquérir et développer de nouvelles compétences.

Gagner en flexibilité vous permet de saisir les opportunités qui se présentent, même si elles diffèrent de vos attentes initiales. Cette approche favorise une réorientation plus facile et vous aide à avancer avec confiance dans votre nouvelle trajectoire professionnelle.

Changer de métier à 40 ans avec ASENSILE

Faire une reconversion à 40 ans, ce n’est pas seulement un souhait légitime. C’est aussi une chance de (re)prendre sa carrière en main. Ce moment charnière dans votre parcours est une fenêtre vers de nouvelles possibilités, une chance d’explorer des horizons professionnels en accord avec la personne que vous êtes aujourd’hui. Les raisons de ce changement peuvent être multiples et profondes, allant de l’évolution du marché à une quête intérieure de sens et d’épanouissement.

Changer de métier à 40 ans est tout à fait réalisable, à condition de se préparer avec soin et de solliciter les bonnes ressources. Alors, quels que soient vos souhaits et aspirations, n’oubliez pas que le chemin vers une carrière enrichissante est à portée de main. ASENSILE est là pour vous aider à franchir cette étape avec confiance et détermination.