Nos 6 conseils pour trouver le meilleur bilan de compétences

Vous souhaitez prendre du recul sur votre carrière ? Vous voulez retrouver du sens dans votre vie professionnelle ? Pour ça, rien de tel qu’un bilan de compétences ! Mais vous ne voulez pas faire n’importe quel bilan, vous voulez choisir le meilleur bilan de compétences pour vous ! Avec les nombreuses offres disponibles sur le marché, il est compréhensible que vous ne sachiez pas où donner de la tête.

Dans cet article, nous vous donnons 6 conseils pour vous aider à trouver le bilan de compétences idéal et faire le meilleur choix selon vos besoins.

Les 6 éléments à prendre en compte pour choisir le meilleur bilan de compétences

1. Prendre connaissance de la méthode d’accompagnement

Tout d’abord, nous vous conseillons de vous intéresser à la méthodologie employée par chaque centre. La manière dont le bilan est conduit influence la qualité et la pertinence de l’accompagnement. 

Un bilan de compétences est structuré en trois grandes phases :

  • la phase préliminaire ;
  • la phase d’investigation ;
  • la phase de conclusion.

 

Tant que les objectifs sont atteints, les organismes et consultants sont libres d’y ajouter des étapes intermédiaires ou de concevoir leur propre accompagnement. Un bon bilan doit vous permettre de faire le point sur votre situation actuelle, vos compétences, vos forces et vos faiblesses et vos envies pour le futur. 

Chaque professionnel du bilan de compétences peut utiliser une combinaison d’outils et de tests pour vous aider à mieux vous connaître. Pour plus de sérénité, il est préférable que la méthode employée soit transparente et bien expliquée dès le départ. Il est hors de question de vous laisser dans le flou : le prestataire doit être en mesure de vous décrire en détail le déroulé du bilan et les outils utilisés pour atteindre vos objectifs.

Au moindre doute lors de votre recherche du meilleur bilan de compétences pour vous, n’hésitez pas à contacter l’organisme et poser vos questions.

En outre, une approche flexible et personnalisée est également un gage de qualité. Bien que le bilan de compétences suive un tracé standardisé, il est important que vous soyez écouté et que votre sensibilité soit prise en compte. Chaque personne est différente et doit être accompagnée avec attention.

2. Vérifier que l’organisme est certifié Qualiopi

La certification Qualiopi atteste qu’un organisme respecte les critères de qualité définis par le gouvernement pour les prestataires proposant des actions :

  • de formation ;
  • de bilan de compétences ;
  • de validation des acquis et de l’expérience ;
  • de formation par apprentissage.

Elle garantit que le prestataire a été évalué et reconnu conforme aux exigences du Référentiel National Qualité. Les critères incluent la clarté des objectifs des actions de formation, l’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement aux formations dispensées, ainsi que la qualification professionnelle des formateurs.

En choisissant un organisme certifié Qualiopi pour votre bilan de compétences, vous vous assurez que le prestataire suit des procédures strictes en matière de qualité de formation, mais également qu’il s’engage dans une démarche d’amélioration continue. Cette certification est aussi un prérequis si vous souhaitez financer tout ou une partie de votre bilan via le Compte Personnel de Formation (CPF).

Comment savoir si un prestataire est certifié Qualiopi ? Toute structure certifiée est dans l’obligation d’afficher son certificat dans ses locaux ou son site internet. S’il n’a pas de site internet, il doit pouvoir le présenter sur simple demande. 

Choisir un organisme validé vous offre une garantie supplémentaire que le service fourni répond aux standards de qualité en vigueur.

3. Se renseigner sur le prix et les solutions de financement

Le bilan de compétences est une action de formation dont le prix n’est pas réglementé. Chaque prestataire le fixe donc lui-même. Le tarif est généralement compris entre 1 000 et 3 000 €, ce qui fait une grande fourchette, on vous l’accorde. Les critères qui peuvent influer sur le prix sont :

  • la localisation ;
  • les modalités de réalisation (individuel, en collectif, en présentiel, à distance) ;
  • la durée de l’accompagnement ;
  • les services complémentaires.

 

Vous pouvez financer votre bilan de compétences avec vos fonds propres. Cela permet de démarrer rapidement et de ne pas attendre auprès des administrations. Il s’agit cependant d’un investissement conséquent, c’est pourquoi il existe plusieurs solutions de financement. Celles acceptées par les organismes sont affichées sur leurs sites web. Si vous ne trouvez pas d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à contacter le prestataire pour connaître les modalités en détail. 

Les principales connues sont :

  • le financement partiel ou total par le Compte Personnel de Formation (CPF) ;
  • une aide au financement par la région ou France Travail ;
  • une prise en charge par l’OPCO dont votre entreprise dépend ;
  • le plan de développement de compétences de l’employeur

 

Prendre le temps de bien comprendre toutes les options de financement disponibles vous permettra de choisir le meilleur bilan de compétences pour vous sans compromettre votre situation financière.

4. Consulter les avis en ligne et les retours d’expérience

Les témoignages sont un excellent moyen de mesurer la qualité et la fiabilité d’un organisme. Ils fournissent de bons aperçus sur l’efficacité de l’accompagnement et le professionnalisme des prestataires.

Vous pouvez trouver ces avis sur Google ou bien sur des annuaires en ligne. Mon Compte Formation affiche également une notation des prestataires.

Lorsque vous consultez les avis en ligne, prêtez attention aux commentaires détaillant comment le bilan a concrètement aidé les utilisateurs à progresser ou à changer de carrière. Vérifiez aussi comment les clients décrivent l’interaction avec les consultants : sont-ils attentifs, personnalisés dans leur approche, et soutiennent-ils bien les participants tout au long du processus ?

Par exemple chez ASENSILE, nous affichons une note moyenne de 4,98 sur Google et de 4,9 sur Mon Compte Formation. La satisfaction de nos clients est une de nos plus belles fiertés, et nous sommes heureux de la partager avec vous ! C’est ce genre de retours authentiques qui indiquent que nous savons accompagner toutes celles et ceux qui cherchent à donner plus de sens à leur vie professionnelle.

5. En apprendre plus sur le ou la consultante

Le meilleur bilan de compétences doit être profondément humain. C’est un outil qui vous aide à mieux vous connaître et à définir un projet professionnel qui vous ressemble. De plus, vous n’êtes pas seul pour le réaliser. Si vous êtes le personnage principal de cette aventure, votre coach est votre guide !

Avoir un bon feeling avec cette personne est essentiel. En effet, vous allez être amené à passer du temps avec. Vous devez vous sentir en confiance avec elle et être assez à l’aise pour vous ouvrir et explorer sincèrement vos envies. 

Il est donc important de vous renseigner sur le ou la consultante qui sera susceptible de vous accompagner. Cela peut inclure de lire sa biographie professionnelle sur le site Internet, de regarder ses spécialisations, et si possible, de connaître son approche en matière d’accompagnement. Prenez le temps lors de vos premiers échanges pour évaluer cette connexion. Posez des questions spécifiques, discutez de vos attentes, et assurez-vous que le courant passe bien entre vous.

Si vous vous sentez compris et respecté, vous serez plus enclin à vous engager pleinement dans le processus. En revanche, un manque de connexion peut rendre les séances moins productives et même inconfortables.

Choisir un ou une coach avec qui vous vous sentez bien est non seulement positif pour votre accompagnement mais est aussi enrichissant sur le plan personnel.

6. Solliciter un premier entretien pour échanger

Besoin d’échanger de vive voix pour valider votre choix ? Vous avez tout à fait raison ! Rien de tel qu’une rencontre en chair et en os (ou via un écran) pour confirmer ou non ses premières impressions.

Chez ASENSILE, nous vous proposons un premier entretien gratuit et sans engagement pour parler de vos attentes, de vos objectifs et de vos motivations à entreprendre un bilan de compétences. C’est aussi le moment pour vous de poser toutes vos questions sur l’accompagnement, son déroulement et la méthode utilisée. 

Ce premier contact vous permet de voir si vous êtes à l’aise avec le ou la coach. L’empathie, l’écoute active et son expertise sont des qualités qui doivent transparaître dès ce premier échange.

Enfin, cet entretien est également un moment déterminant pour évaluer si l’organisme vous inspire toujours confiance et crédibilité.

Faire son bilan de compétences avec ASENSILE pour retrouver du sens au travail

Le meilleur bilan de compétences est-il chez ASENSILE ? Si vous nous posez la question, nous ne serons pas très impartiaux et on vous dira forcément que oui ! 

Si nous sommes si fiers de notre accompagnement, c’est parce que nous l’avons façonné selon nos attentes en tant que bénéficiaires. Nous souhaitions un bilan de compétences individualisé, centré sur l’humain, reconnaissant que chaque parcours est unique et que toute personne mérite une attention spécifique.

Nous avons découpé notre bilan en 8 étapes claires pour faciliter votre progression. Nous nous inspirons des pratiques de coaching pour donner du relief à l’accompagnement et suivre au mieux vos attentes. Divers outils, dont des tests psychométriques, sont utilisés au cours du bilan pour apprendre à vous connaître et enrichir votre projet professionnel. Nos consultants et consultantes sont toutes et tous des entrepreneurs indépendants, pour qui le bilan de compétences a souvent été révélateur de potentiels cachés.

Si vous souhaitez passer à l’étape supérieure, découvrez nos agences. ASENSILE est présent en Bretagne, en Pays de la Loire, en région parisienne, lyonnaise et marseillaise. Nous avons hâte d’échanger avec vous !